Vous désirez débuter une démarche IP dans votre institution, votre commune, votre  entreprise. Cette collection de guides et manuels, classés par setting, vous permettra de trouver des informations utiles pour débuter votre réflexion.

Lieu Suisse
Organisme responsable Fondation suisse Pro Mente Sana (Zürich)
Public-cible Non-spécifique
Setting Non défini
Moyens Formation | Repérage | Soutien non spécialisé

Résumé

ensa est la version suisse du programme australien Mental Health First Aid et propose des cours de premiers secours en santé mentale depuis 2019.

Des non-spécialistes de la santé mentale apprennent à prodiguer les premiers secours lorsque des personnes de leur environnement privé ou professionnel rencontrent des difficultés de santé mentale ou sont en crise. Ils et elles apportent un soutien jusqu’à ce qu’une aide professionnelle prenne le relais.

Survol du projet

Capacité d’agir

Comment la capacité d’agir est-elle renforcée par le projet ?

La formation fournit des connaissances de base sur les principaux troubles psychiques. Au fil de jeux de rôle et d’étude de cas, les participant·e·s gagnent en confiance et se sentent légitimes à agir face à une personne souffrant potentiellement d’un trouble psychique.

Risques et méfaits

Comment les risques/méfaits sont-ils réduits par le projet ?

Il existe plusieurs formes de risques dans ce projet.

  • Les effets de résonance et effet miroir chez les secouristes en formation. De sorte à réduire ce risque, la formation se déroule dans un cadre de sécurité. Les secouristes sont invité·e·s à nommer explicitement les effets de résonance. Personne n’est obligé à participer à un jeu de rôle, et l’instructeur/trice s’occupe prioritairement de la personne en difficulté si les effets de résonance sont trop importants à gérer.
  • Les secouristes sont rappelé·e·s à plusieurs reprise de faire preuve d’humilité. La formation ne permet pas de poser le moindre diagnostic. Elles et ils ne deviennent pas psychothérapeutes.

Repérage

Comment le repérage est-il mis en œuvre dans le cadre du projet ?

La formation ensa vise à développer chez les secouristes une meilleure intuition à percevoir des changements ou des signes qui laissent penser à une éventuelle fragilité psychique grandissante. Les secouristes sont invités au fil de la formation via les apports théoriques, les jeux de rôle et les études de cas à affiner « leurs antennes » face aux vulnérabilités relatives aux troubles psychiques.

Évaluation

Comment la situation des personnes est-elle évaluée dans le cadre du projet ?

Les personnes ayant bénéficié du soutien d’un.e secouriste ne fait pas l’objet d’une évaluation. En revanche, la formation a fait l’objet de plusieurs études internationales depuis sa création en Australie en 2000. Voir : https://mhfa.com.au/mhfa-research

Interfaces

Comment le lien est-il fait entre la communauté et les professionnels dans le cadre du projet ? Quelle(s) interface(s) prévoit il entre communauté et professionnels ?

Il y a dans le réseau de secouristes en santé mentale des pairs particien·ne·s, des psychologues et psychothérapeutes. Des personnes issues de médecines alternatives ont également suivi la formation. Il n’y a pas de réseau de professionnel·le·s de la santé qui offrent une priorité dans la prise en charge de proches des secouristes. La recherche d’une aide professionnelle suit les procédures courantes.

ensa – Premiers secours en santé mentale

Outils/méthodes

Quels outils et/méthodes sont utilisés dans le cadre du projet afin de faciliter l’interaction entre les acteurs ?

Information complémentaire

Site web www.promentesana.org/
Personne de contact
Document(s) à télécharger
Close Menu