Salutogenèse

La salutogenèse se distingue de la pathogenèse : au lieu de se focaliser sur les risques de développer des pathologies, cette approche propose de se concentrer sur les ressorts de santé, les ressources, les forces et les stratégies qui ont permis et permettent à la personne de créer et de maintenir un état de santé.

A un niveau individuel, les aspects suivants sont mis en avant :

  • Les ressources globales de résistance que l’individu possède pour faire face aux pressions (biologiques, physiques et socio-économique)
  • Le sentiment de cohérence reposant sur une image de soi positive, une confiance dans sa capacité d’agir et un sentiment que la vie est chargée de sens et digne d’être vécue

A un niveau collectif,

  • la salutogenèse représente une base fondamentale pour la promotion d’un environnement favorable. C’est en améliorant les conditions cadres pour l’ensemble des êtres humains que l’environnement devient propice au développement des ressources précitées.

Son fondateur, Antonovsky illustre la salutogenèse avec une métaphore : il compare notre vie à un fleuve dangereux dans lequel nous nageons. Selon le point de vue de la salutogenèse, il ne s’agit pas d’empêcher les gens de nager dans ce fleuve, mais d’en identifier les zones dangereuses et d’améliorer les capacités des nageurs en vue d’augmenter la sécurité.

 

Exemples d’application en matière d’IP

  • Les projets visant à renforcer les compétences psychosociales des jeunes en milieu scolaire comme par exemple In Media permet de renforcer son estime de soi et la confiance dans sa capacité d’agir.
  • Les projets intergénérationnels permettant de valoriser les ressources des uns et des autres offrant la possibilité de transmettre ses compétences à d’autres membres de la collectivité comme le fait le Réseau Seniors Vernier.

 

Enjeux

En matière d’IP cela consiste à diminuer l’avènement des situations de vulnérabilité, par le renforcement des facteurs de protection en aidant les personnes à identifier et à mobiliser leurs ressources.

Les enjeux au niveau individuel :

  • Identifier les problèmes liés aux consommations en cherchant à améliorer les capacités des acteurs dans la gestion de leurs consommations.
  • Apprendre à repérer, mobiliser et renforcer les ressources individuelles

Au niveau collectif, adopter de manière conséquente la perspective de la salutogenèse dans la pratique de la promotion de la santé signifie :

  • Investir dans des conditions cadres favorables à la santé pour l’ensemble des êtres humains ; et
  • Intégrer les êtres humains dans les processus de changements pour qu’ils disposent de plus d’espaces d’aménagement, de décision et de ressources de résistance.

Pour y parvenir, il est important de connaître et de respecter les milieux de vie des groupes concernés, d’intégrer ces personnes dans le processus de changement (participation) et de promouvoir et développer ainsi leurs ressources (empowerment).

Illustration(s)

Ressources bibliographiques | Liens vers des documents en ligne

A venir

Laisser un commentaire

Close Menu